Ambiguïté syntaxique

capture-decran-2016-11-11-a-18-26-54 (sur la page Facebook « Marre des fautes d’orthographe »)

La position du complément prépositionnel « dans notre salle d’attente », directement après le verbe, peut laisser entendre qu’il est complément de « acheter ». Or, les revues ne sont pas achetées dans la salle d’attente, et ce constat, en étant largement partagé, permet de considérer que le contexte phrastique lève l’ambiguïté.

Pour rappel, une ambiguïté syntaxique renvoie à un énoncé contenant deux interprétations syntaxiques potentielles. Ici, c’est le support du syntagme prépositionnel qui peut être soit complément de « acheter » (peu plausible), soit complément de « laisser » (interprétation préférée). Pour éviter cette faiblesse de style, il aurait fallu écrire : Merci de laisser dans notre salle d’attente les revues que nous achetons (…)

Par ailleurs, les mots « lecture » et « récente » auraient gagné à être orthographiés au pluriel, puisqu’ils correspondent aux revues.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :