Anacoluthe ou ambigüité

Capture d’écran 2016-02-04 à 18.18.36

Le syntagme prépositionnel placé en début de phrase pourrait porter sur le sujet de la principale. C’est la mamie qui a presque cent ans, non le saut.

Il s’agit donc d’un syntaxisme (phénomène syntaxique remarquable, parfois faute parfois effet de style) d’une anacoluthe, ce qui signifie une rupture de la construction syntaxique.

On pourrait également y voir une ambigüité syntaxique (deux possibilités d’interprétation syntaxique), levée par le cotexte.

Si voir le saut vous intéresse, c’est ici.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :