Archive pour mai 2015

Anacoluthe à la commune

IMG_20150528_115728

La construction « ou de nous fournir la preuve » est une anacoluthe (rupture de la construction syntaxique). La présence de « de » ne se justifie pas grammaticalement.

Les employés communaux m’ont demandé pourquoi je prenais leur panneau en photo, puis ils ont raturé la préposition excédentaire (service état civil d’Ixelles, guichet pour l’obtention des extraits d’actes de naissance).

Anantapodoton

anatapodoton vu ici aujourd’hui

C’est une forme d’anacoluthe (syntaxisme consistant en une rupture de la construction syntaxique), qui concerne les constructions binaires, comme les corrélatives (exemples : soit…soit, ni..ni, tantôt… tantôt). L’une des deux parties de la construction est manquante, et rend la syntaxe bancale. Ici, le second soit est omis.

Anglicismes en série

IMG_20150520_141238 (quotidien Le Soir de ce jour)

« Couchsurfing » ou préférer le terme francisé « service loge-trotteur », « service canapé d’hôte »?

« wwoofing » (acronyme de World Wilde Opportunities on Organic Farms) ou utiliser la locution « tourisme solidaire »?

« nightswapping » ou « service d’hébergement gratuit »?

Faut-il préserver notre langue ou laisser vivre ces emprunts lexicaux?

Salvarice, un mot altéré

salvarice

 

« Salvarice » pour « salvatrice », mais sans insister sur la cacophonie (« sale varice »). Vu ici.