Animisme, abusif ou non?

novembre 2013 056

 

Comme il en a été question dans mon livre Communication écrite (voir onglet « Publications »), les animismes (procédés qui prêtent vie à une réalité non animée) sont des phénomènes linguistiques qui peuvent être considérés comme des figures de style ou comme des écarts (on les juge alors « abusifs », comme dans l’énoncé Demain, grève des poubelles!) .

Les figures de style créent des effets recherchés par l’énonciateur, alors qu’un écart est plutôt involontaire. Dans cet énoncé, comme dans bien d’autres, il est difficile de statuer sur le caractère abusif ou non du procédé, tout comme nous ne pouvons déterminer si l’animisme est voulu par le journaliste. Dans le doute, on se gardera bien de trancher et donc de décider s’il s’agit d’une figure ou d’une faiblesse de style…

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :