Le temps qui vieillit et fait vieillir…

cacophonie

Il s’agit d’une cacophonie sémantique : deux interprétations sont autorisées par l’homonymie (ici, une homophonie et non une homographie) entre « pluvieux » et « plus vieux ».

La première partie de l’énoncé, dans sa forme écrite, n’est pas ambigu et son interprétation est univoque. La seconde partie de l’énoncé suggère l’autre interprétation.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :