Mot altéré : gaspi

gaspi(La Libre, 17/10/2013, p.26-27)

On appelle métaplasme le processus d’altération d’un mot : le mot peut -être altéré au début, au milieu ou à la fin.  Ici, gaspi pour gaspillage est une apocope (chute de la fin du mot, comme dans ciné, télé, prof, etc.).

Selon le rapport que vous entretenez avec la norme linguistique, vous y verrez l’application d’un principe d’économie, un effet oralisant, un procédé participant à la néologie ou un écart de style, une dégradation dangereuse de la langue, une menace à éradiquer.

(crédit photographique : Emy Maerens, étudiante ULB)

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :